Le disque dur, le talon d’Achille d’un ordinateur

1.Le disque dur mécanique :

Par expérience nous sommes souvent face à des pannes redoutables et redoutées et nous pouvons vous dire sans nous tromper : si votre ordinateur tombe en panne, dans 1 cas sur 2, il s’agit de l’alimentation et ce souci est réparé en quelques minutes. L’autre possibilité qui revient en force : souci de disque dur et là, c’est beaucoup plus ennuyeux.

 Le disque dur, point faible d’un ordinateur !

 Un disque dur, pour faire simple est un assemblage comprenant à la fois de l’électronique et des pièces mécaniques (plus fragiles) qui travaillent à des niveaux de précision très élevés.

Le souci principal de cette panne n’est pas le remplacement qui s’opère en quelques minutes si la personne et compétente et en 1/2 heure si elle ne l’est pas, mais la perte du système d’exploitation et surtout de ce qui est le plus important, vos données !

Quelques précautions, un disque dur n’aime pas les chocs, mais alors pas du tout. Une collision des têtes de lecture/écriture avec la surface des disques (qui tournent le plus souvent à 7200 tr/m) n’est jamais un facteur de longévité. Une coupure brutale d’alimentation non plus. Vous venez d’éteindre votre portable ? Attendez quelques secondes avant de le manipulez pour le ranger dans sa sacoche.

Comment s’apercevoir d’un défaut de disque.

Votre PC est ralenti ou ne réagit pas de façon correcte, se coupe ou fige d’un seul coup.

Que faire dans cette situation ?

En premier lieu, si Windows veut faire un test disque, laissez-le faire et n’annulez pas la demande comme la majorité des personnes le font.

Dès que votre machine est démarrée, faites une sauvegarde de vos données.

Arrêtez ensuite votre machine et faites-la tester de préférence par un professionnel.

Si ce contrôle conforte l’idée d’un disque dur endommagé, n’attendez pas et faites-le changer. Un clonage de disque dur n’est efficace que si celui-ci est encore lisible.

Dans ce cas, après clonage et contrôle de fonctionnement, votre machine repartira comme avant.

Si cela s’avère un échec, un changement de disque imposera une réinstallation complète et la remise en place de tous vos logiciels. C’est une manipulation qui prend plus de temps mais qui reste simple si vous n’avez pas trop attendu et que vos données sont toujours lisibles ou disponibles sur un autre support.

Notre conseil

Faites une sauvegarde systématique de vos données, sur deux supports si possible (Clé USB, disque externe ou autres). Ce qui est le plus important, c’est que ces données soient toujours disponibles à au moins deux endroits différents. La loi de Murphy existe : c’est le jour où votre disque dur lâchera que vous vous apercevrez que votre sauvegarde date d’il y a deux mois en arrière ou que votre disque dur externe tombera lui aussi en panne (Cas déjà vu).

2.Le disque dur moderne S.S.D. :

Que veut dire S.S.D. ?

Solid State Drive, est un matériel informatique permettant le stockage de données, constitué de mémoire flash. Ces mémoires sont des éléments immobiles à la différence du disque dur classique, sur lequel les données sont écrites sur un support magnétique.

Les SSD offrent un temps d’accès bien plus rapide qu’un disque dur à plateau (0.1 ms contre 13ms). Des débits augmentés jusqu’ à 350 Moi/s et 300 Moi/s en écriture pour les modèles exploitant l’interface SATA III, ainsi qu’une consommation électrique diminuée. (Selon Wikipédia)

Mais il reste le point délicat, car il contient toujours votre système d’exploitation et vos données. Je ne saurai que trop vous recommander de faire des sauvegardes.